Recherche clinique vs fondamentale

Pour progresser sur la connaissance et sur les traitements, 2 types de recherche sont menés conjointement :

  • La recherche dite « fondamentale », réalisée en laboratoire sur des échantillons, cellules ou modèles animaux. Elle a pour objectif de mieux connaitre la biologie des cellules et mieux comprendre les mécanismes de transformation leucémique. Elle permet  d’identifier de nouvelles cibles thérapeutiques, notamment grâce à l’utilisation des modèles expérimentaux pré-cliniques.
  • La recherche dite « clinique », réalisée chez le patient, consiste le plus souvent à la collecte de données concernant le patient, sa maladie et la réponse au traitement. Elle permet le développement de nouveaux traitements ou de nouvelles combinaisons thérapeutiques, dans le cadre des essais cliniques. Pour en savoir plus sur la recherche clinique, consulter le livret « La participation de mon enfant à une recherche clinique sur le cancer« .

Ces deux types de recherche sont indispensables et indissociables. Elles viennent nourrir la recherche « translationnelle », située à la frontière entre ces deux approches. Cette recherche translationnelle permet, par exemple, d’identifier des marqueurs biologiques pronostiques ou thérapeutiques, qui aident les médecins à mieux les guider dans le traitement des patients.

La recherche dans les leucémies aigues myéloblastiques pédiatriques permet ainsi de mieux comprendre la maladie, mieux intégrer le risque de chaque maladie pour choisir le meilleur traitement, envisager de nouveaux traitements pour les maladies réfractaires et ainsi, réduire le risque de rechute, améliorer le taux de guérison et améliorer la qualité de vie des patients.