Le projet DOREMy reçoit le financement de l’INCa

Ce projet,  porté par CONECT-AML, a été sélectionné pour l’obtention d’un financement  de l’INCa (Appel à projet Partage de données INCa 2019).

  • DOREMy constituera la « Base de DOnnées cliniques et biologiques harmonisées pour une REcherche intégrée à la prise en charge des leucémies aiguës Myéloïdes pédiatriques ».
  • Objectifs : Le projet DOREMy vise à intégrer l’ensemble des données cliniques dans une base unique, intégrer les données de recherche de CONECT AML, adapter ces données au set OSIRIS ainsi qu’à la base de données internationale des LAM pédiatriques, PedAL , recenser l’ensemble des échantillons leucémiques ou produits dérivés, issus de la biobanque ELAM02 et créer une tumorothèque virtuelle des échantillons stockés par les équipes de recherche de CONECT AML. Un travail de structuration des données doit permettre des interactions avec des bases de données nationales et internationales. La mutualisation des données permettra de mieux caractériser des sous-groupes de patients rares à haut risque ; identifier de nouvelles cibles thérapeutiques ; diminuer le taux de rechutes et améliorer la survie des LAM pédiatriques, favoriser le partage des données et des échantillons pour des travaux collaboratifs.

 

 

Dossier de Presse de l’INSERM – Pourquoi certaines leucémies touchent uniquement les enfants

De nouveaux travaux menés par Thomas Mercher, directeur de recherche de l’équipe « Génétique et modélisation des leucémies de l’enfant, équipe 7 de CONECT-AML » au sein de l’unité 1170 « Hématopoïèse normale et pathologique » Inserm/Gustave Roussy/Université Paris-Sud-Paris Saclay , en collaboration avec Jürg Schwaller UKBB, département de biomédecine, Université de Basel, ont fait l’objet d’un communiqué de presse de l’INSERM.

Thomas Mercher et son équipe apportent des nouvelles connaissances permettant de mieux comprendre, pourquoi certaines forment de leucémies aiguës à mégaryoblastes (LAM7) se développent chez  le jeune enfant. Ces découvertes sont une source d’espoir pour ouvrir la voie à la découverte de nouveaux traitements.

Vous pouvez lire le communiqué de presse INSERM ici

Vous pouvez également consulter l’article scientifique en question, publié dans la revue Cancer Discovery dans notre rubrique  « nos travaux/ Ontogenic changes in hematopoietic hierarchy determine pediatric specificity and disease phenotype in fusion oncogene-driven myeloid leukemia »

CONECT-AML Paediatric AML days

Pédiatres anglais, australien, suisses et français, chercheurs du réseau CONECT-AML et parent, se sont réunis à Paris les 19 et 20 septembre 2019, sur le campus Jussieu de Sorbonne Université à Paris.

L’objectif de cette réunion était d’identifier les synergies et collaborations possibles, entre les cliniciens et chercheurs, prenant en charge les enfants et adolescents atteints de leucémies aiguës myéloïdes (LAM) dans ces différents pays.

Les chercheurs et cliniciens de CONECT-AML poursuivent ensemble, aux côtés des familles et des associations, leurs travaux de recherche pour mieux comprendre les LAM de l’enfant.

La prochaine réunion CONECT-AML aura lieu en mars 2020.

 

Publications disponibles au format grand public

Afin de permettre un accès simplifié aux différentes publications liées aux données et aux échantillons biologiques  récoltées dans le protocole ELAM02, une version   « synthèse grand public » a été ajoutée en dessous de chaque publications.

Vous pouvez y accéder via la rubrique CONECT-AML/Nos travaux ou bien en cliquant Ici

Une loi pour améliorer la prise en charge des cancers pédiatriques

Cette loi, promulguée le 8 mars 2019, vise à renforcer la prise en charge des cancers pédiatriques par la recherche, le soutien aux aidants familiaux, la formation des professionnels et le droit à l’oubli.

Pour en savoir plus :

– Le texte de loi: cliquer ici

– Le communiqué de l’InCa: cliquer ici

– Le témoignage de la députée Nathalie Elimas, porteuse de la loi

U-LINK : le site d’information sur les essais cliniques

CONECT-AML soutient le site d’information U-LINK, projet porté par la SFCE et l’UNAPECLE.

U-LINK a pour objectifs de fournir:

  • Une base de données qui référence tous les essais cliniques menés en oncologie et hématologie pédiatrique (enfants, adolescents et jeunes adultes) ouverts en France, avec une double entrée : l’une pour les professionnels de santé (également accessible au grand public), et l’autre pour les patients et leurs familles avec un langage le plus accessible possible.  Cette base de données permet aussi d’informer sur les résultats des essais et études thérapeutiques terminées.
  • Des informations sur les cancers pédiatriques, ainsi que des réponses à des questions que les familles se posent. Ces informations sont élaborées par des médecins spécialistes du domaine.
  • Un dispositif d’aide financière aux familles pour le reste à charge, non couvert par l’assurance santé.

Pour aller visiter U-LINK, cliquer sur le lien suivant : http://u-link.eu

Vous pouvez également en savoir plus en regardant le film de présentation ci-dessous.

 

Protocole ELAM02: résultats de la randomisation IL2

Les résultats du protocole ELAM02 (Protocole multicentrique de traitement des leucémies aigues myéloblastiques de l’enfant et de l’adolescent. Etude randomisée d’un traitement d’entretien par Interleukine 2) viennent d’être publiée dans la revue Hemasphere de décembre 2018.

Pour rappel, cette étude ouverte de mars 2005 à décembre 2011, a inclus 441 patients.

Résumé de cet article

– Objectif principal : Etudier l’intérêt d’un traitement d’entretien par Interleukine 2 de manière randomisée chez les patients non allogreffés sur la survie sans rechute, en rémission complète à l’issue du traitement par chimiothérapie d’induction /consolidation, dans le cadre de la prise en charge habituelle des leucémies aigues myéloblastiques (LAM).

Résultat : 154 patients ont été randomisés. La survie sans rechute était comparable dans les deux groupes, avec  une survie sans rechute à 4 ans (4a-SSR) de 62% pour les patients traités sans IL2 versus  66% chez les patients traités par IL2 (p=0.75). Parmi les patients traités pour une LAM du groupe Core Binding Factor (CBF),  la 4a-SSR était de 55% sans IL2 versus 78% avec IL2, mais cette différence n’était pas significative (p=0.07). Aucun décès de toxicité ou excès d’effets indésirables majeurs n’a été observé.

– En conclusion : le traitement prolongé par IL2 est faisable et sûr chez les patients atteints de LAM pédiatrique. Il n’a pas permis de réduire le risque de rechute, chez les patients non allogreffés. Néanmoins, un effet positif du traitement par IL2 a été observé parmi les patients traités pour une LAM de type CBF.

Pour consulter l’article, cliquez ici

Lancement du site CONECT-AML

Le site CONECT-AML ouvre ses portes le 26/11/2018. Les sections seront progressivement complétées.

N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires, via le formulaire « Nous contacter ».